tipping point et zone de talent

with Pas de commentaire

Après une carrière internationale et quelques belles entreprises plus tard, Bernard Marie a souhaité mettre à disposition des entreprises sa passion des technologies managériales et tout particulièrement celle de l’holacratie.

Ils sont aujourd’hui 3 master coachs certifiés dans le monde, dont Bernard Marie et 7 coachs certifiés.

De grands nom tels que Kingfisher et Castorama se sont lancés dans l’aventure de l’holacratie aidés par Bernard Marie pour révolutionner leur mode d’organisation en supprimant les silots et les pyramides.

Le temps de l’organisation autour des hommes est révolu, il faut s’organiser autour des rôles dont l’entreprise a besoin.

Bernard Marie Chiquet m’a proposé l’exemple des villes pour illustrer cela:

« lorsque la taille d’une ville double, l’innovation et la productivité par habitant augmentent de 15 pour cent. Mais lorsque la taille des entreprises augmente, l’innovation et la productivité par employé tendent paradoxalement à baisser. »

« une entreprise qui aurait 150 ans d’histoire serait reconnue pour sa capacité à perdurer mais comparativement à une ville de plusieurs milliers d’année… »

L’idée est donc de proposer un mode de fonctionnement en autorité distribuée définie par une constitution.

Je vous laisse découvrir le site d’IGI Partners pour plus de détails sur le principe de l’holacratie: http://igipartners.com/

Ce qui a retenu mon attention lors de l’échange que nous avons eu avec Bernard Marie c’est le concept de zone de talent. Chaque individu est drivé par une passion, une motivation, une compétence particulière, un don qui n’est pas forcément exploité dans nos entreprises actuelles. Quel gachis !

Première étape et non des moindres: découvrir quel est mon talent (oui nombre d’entre nous ne le connaisse pas)

Ensuite en fonction de mon talent je vais pouvoir dans une organisation holacratique choisir un rôle et en changer si je le souhaite (principe de la mobilité complète).

Je reste sur ce principe de zone de talent que je souhaite creuser et je remercie Bernard Marie grâce à qui j’ai également appris un nouveau mot

Le « tipping point »: Un tipping point, qu’on peut traduire par « point de basculement sociologique », « point critique sociodynamique », « seuil de tolérance » ou « angle de repositionnement », est une expression de la sociologie qui se rapporte à un moment dramatique où quelque phénomène singulier devient commun. (sources:Wikipedia)

En résumé, lorsque l’allumette prendra feu

Espérons qu’une prise de conscience rapide de nos entreprises permette ce tipping point…

Je clos cet article avec une note d’humour, merci pour votre lecture et vos commentaires

talent

Enregistrer

Enregistrer

Répondre