Journée de la femme: quelques astuces pour tous les autres jours ;-)

En ce 8 Mars 2017, nous fêtons la journée de la femme. A moins de n’avoir aucune connectivité numérique, visuelle ou audio, vous ne passerez pas à côté de cette information 😉
Pas de statistiques donc dans cet article mais plutôt des éléments concrets proposés par Odile Robotti, fondatrice de la société Edge Leanring, spécialisée en conseil RH et tirés de l’article proposé par EVE que vous retrouverez ici.
Odile nous explique que de nombreux talents féminins sont inexploités dans nos structures. Plusieurs explications selon elle:

1. Les femmes doivent très souvent gérer plusieurs vies (épouse, mère et salarié) et tout cela de manière induite, ce qui ne leur permet pas forcément d’exprimer leur leadership

2. Les discriminations de la seconde génération (difficiles à identifier et à sanctionner car ancrées du fait de biais inconscients)

3. Et enfin par le fait que les femmes elles-mêmes s’auto-censurent du fait des stéréotypes véhiculés tout au long de leur éducation.

C’est sur ce dernier point que les solutions sont le plus évidentes à identifier et que le femmes peuvent mettre en place immédiatement:

1. Développer sa confiance en soin et l’afficher avec grâce
La confiance en soi est le pilier indispensable pour développer son leadership. Cependant nos grandes organisations étant principalement dirigées par des hommes, cela n’encourage pas cet élan. Il faut donc booster votre confiance en vous ce qui vous évitera les pensées limitantes et vous permettra d’irradier votre entourage de cette confiance. Une astuce : entretenir un carnet où vous y inscrirez tous vos succès et accomplissements de la journée, utile également pour la deuxième astuce.

2. Construisez votre propre marque et cultivez là
Trouver l’essence de votre marque personnelle en analysant vos points forts, ce que vous aimez faire, et quels résultats probants vous pouvez mettre en avant. Ensuite racontez une histoire prenant en compte tous ces éléments et démarrez la promotion de votre marque personnelle. Pas évident pour nous, puisque on nous appris la discrétion en ce qui concerne nos succès, nos talents et nos savoir-faire, et ne croyez pas que la performance se décrète simplement au vue de vos actions. Une astuce : parlez de vos réussites à vos collègues avec qui vous vous entendez bien et vos amis, demandez-leur un feedback sur la manière dont ils ont perçu cette présentation. Exercez-vous à le faire avec des personnes que vous pensez bienveillantes. Appliquez la politique « ne jamais minimiser ses actions et ne jamais se dénigrer »

3. Apprenez les règles du jeu et préparez un plan pour intégrer ce terrain de jeu
Généralement les femmes passent moins de temps à analyser les fonctionnements politico-organisationnels que les hommes et à planifier un plan de carrière
De nombreuses femmes sont se sont lancées sur le terrain pensant qu’il s’agissait d’une partie de badminton alors qu’il s’agissait de rugby. Toutes les règles ne sont pas écrites, certaines doivent être décodées via l’observation. Ces « jeux » demandent stratégie, effort et conviction. Les astuces : Prenez le temps d’observer l’organisation de votre entreprise, des acteurs qui y prennent place, cherchez les personnes d’influence ou celles qui détiennent « l’information ». Trouvez des mentors et demandez conseil. Ensuite bloquer vous du temps dans votre agenda pour construire cette stratégie de « jeu » . Il va sans dire que si les règles du jeu ne sont pas en adéquation avec vos valeurs, il est temps de chercher une autre opportunité.

4. Acceptez de ne pas être aimée par tout le monde et de ne pas être parfaite
Les femmes plus que les hommes chercheraient la perfection et la reconnaissance probablement pour être en adéquation avec le stéréotype de la bonne élève. Quoi qu’il en soit ces deux principes sont impossibles à mettre en œuvre et nous bloquent dans un carcan.
Ils doivent donc être abandonnés, ce qui vous permettra de libérer du temps pour les actions à mettre en œuvre citées ci-dessus. Astuce : transformez le vouloir être aimée en vouloir être respectée (atteignable et même mieux car cela vous demandera moins de compromis)
Substituez le « sois parfaite » par « je sors de ma zone de confort » (essayez quelque chose d’innovant et d’un peu effrayant). En faisant cela vous ferez certainement des erreurs ce qui est un excellent remède pour « Madame Parfaite » et un excellent moyen d’apprendre de nombreuses nouvelles pratiques et notamment le fait que se tromper n’a jamais tué personne !!

N’hésitez pas à me faire part de vos commentaires et encore très belle journée de la femme !

Répondre